Podcast Radio Grenouille : 12 épisodes en ligne

En amont et pendant le Salon des écritures alternatives en sciences sociales 2021, l’équipe de Radio Grenouille a rencontré des artistes-chercheur·es, des documentaristes, des metteurs en scène et des éditrices de revues. Soient 12 épisodes réalisés en studio ou sur le vif. 

#12 – Marronnage (Thomas Mouzard)

Thomas Mouzart, anthropologue (CNRS) et chargé de mission au Ministère de la culture, présente le projet triptyque (livre, film et exposition) sur l’histoire du marronnage en Guyane et au Suriname. (Marronnage, l’art de briser ses chaînes. Sortie le 2 juillet aux éditions Loco).
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
10 minutes

#11 – antiAtlas Journal (Manoël Pénicaud)

L’anthropologue et documentariste Manoël Pénicaud (Idemec/CNRS) présente antiAtlas Journal, un projet qui rassemble, depuis 2011, les productions hybrides d’artistes et de chercheurs. Pour explorer les frontières et les zones d’inconfort.
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
5 minutes

#10 – Le son de la chaleur (Malou Allagnat et Angela Lanteri)

Nous rencontrons Malou Allagnat, paysagiste de formation, doctorante en géographie sociale (ESO Nantes/Métropole de Lyon) et Angela Lanteri, chargée de mission à la Métropole de Lyon pour les questions climatiques. Elles évoquent leur projet commun de “podcast illustré” sur les modes de vie en période de canicule.
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
16 minutes

#9 –  L’intersection (Anne de Malleray)

Anne de Malleray, rédactrice en chef de Billebaude, présente cette revue dédiée à l’exploration et la réflexion sur les usages et les représentations de la nature : mise en récit des contributions des chercheurs et des artistes, et espace de discussion sur les formes d’attention au vivant.
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
11 minutes

#8 – Les tâches du léopard (Mélanie Pavy)

La réalisatrice et chercheure Mélanie Pavy évoque le travail qu’elle mène depuis cinq ans avec l’anthropologue Sophie Houdart (CNRS) autour de l’accident nucléaire de Fukushima. Comment saisir les effets intangibles de la contamination radioactive ? Comment construire un récit autour d’une catastrophe ? 
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
23 minutes

#7 – Hors-champ (Chowra Makarem)

L’anthropologue Chowra Makaremi (IRIS/CNRS) évoque place de l’auteur dans les nouvelles formes d’écriture en sciences sociales : “on peut produire du savoir avec une part de subjectivité assumée”.
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
6 minutes

#6 – Sensibilités (Chloé Pathé)

Chloé Pathé, directrice des éditions Anamosa, présente la revue  Sensibilités. Histoire, critique et sciences sociales. 
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
10 minutes

#5 – L’amour à la chaîne (Aziliz Kondracki et Hélène Broc)

Aziliz Kondracki, doctorante en anthropologie (Centre Norbert Elias/EHESS) et Hélène Broc, réalisatrice, présentent leur projet de le film documentaire L’amour à la chaîne. Elles évoquent les débuts de leur collaboration et leur souhait de mettre en avant “un rapport intime au sujet”.
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
15 minutes

#4 – The Rugbywomen (Camilo Leon-Quijano)

Le photographe-anthropologue Camilo Leon-Quijano (Centre Norbert Elias/COESO) revient sur la conception du diaporama sonore The Rugbywomen, issu de sa recherche doctorale. 
Réalisation : Fanny Bonfiglio, Mario Bompart et Steven Thomas.
12 minutes

#3 – La recherche-création : retours d’expérience #2 (Lila Neutre, Manon Ott et Grégory Cohen 

Trois jeunes artistes-chercheur·es évoquent leurs expériences de recherche-création : Lila Neutre (ENSP Arles/CIREC), Manon Ott (Centre Pierre Naville/Université d’Évry) et Grégory Cohen (Centre Pierre Naville/Université d’Évry).
Animation : Margaux Wartelle / Réalisation : Djilali Hammiche
45 minutes

#2 – La recherche-création : retours d’expérience #1 (Aziliz Kondracki, Caroline Boé, Laura Taubman)

La parole est à trois jeunes chercheures dont le travail s’inscrit dans une démarche de recherche-création : Aziliz Kondracki (Centre Norbert Elias/EHESS),  Caroline Boé, (PRISM/AMU) et Laura Taubman (Centre Norbert Elias/EHESS).
50 minutes

#1 – Les maîtres fous (Jeremy Demesmaeker, Baptiste Buob et Boris Pétric)

Le metteur en scène Jeremy Demesmaeker et l’anthropologue Baptiste Buob évoquent leur spectacle chorégraphié-dispositif filmique Les maîtres fous (Cie Dodescaden, 2017), inspiré de l’œuvre de Jean Rouch, dans un dialogue avec Boris Pétric, anthropologue et co-fondateur du Salon des écritures alternatives en sciences sociales.
40 minutes

Un projet porté par le Centre Norbert Elias et réalisé par Radio Grenouille dans le cadre du Salon des écritures alternatives en sciences sociales. La première édition du salon avait elle aussi donné lieu à une série d’entretiens : https://gdrecritures.hypotheses.org/960

Illustration : Analyse de la radioactivité d’un parcelle de riz à Tōwa, préfecture de Fukushima. © Mélanie Pavy


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.