Programme – Salon des écritures alternatives en sciences sociales, Marseille, 10 janvier 2020

Édito

Film documentaire, bande-dessinée, web-doc, parcours d’exposition, pièce de théâtre, revue numérique, roman-photo, jeu-vidéo et documentaire sonore sont devenus une réalité incontournable des sciences sociales.

Ces écritures alternatives se réalisent le plus souvent en collaboration étroite entre chercheurs et artisans de l’économie créative et culturelle. Ces expérimentations produisent des récits issus d’enquêtes de terrain ou de travaux d’archives. Elles cherchent à utiliser tout le potentiel sensible de l’image et du son pour mieux observer, décrire, analyser et questionner la vie sociale. L’objectif de ces collaborations consiste aussi à mieux partager des connaissances auprès de publics variés et la révolution numérique bouleverse aussi bien les opportunités de fabrication que de diffusion. Nous pouvons l’observer avec l’engouement du podcast et la multiplication des plateformes qui viennent transformer les frontières habituelles entre les mondes scientifiques et culturels. Pour notre première édition, le comité d’organisation a choisi de mettre à l’honneur les potentialités de l’enquête sonore et le podcast en proposant un Focus sonore.

Le Salon des écritures alternatives en sciences sociales est l’occasion de débattre des grands enjeux de production et de diffusion. Des responsables institutionnels évoqueront les perspectives de financement et présenteront des expériences de collaboration. L’atelier exploratoire “mon projet en 15 minutes” offre un espace de rencontres à entre une cinquantaine de chercheurs présentant leur projet et des producteurs, éditeurs, réalisateurs, ingénieurs du son, graphistes etc. Le “coin des revues” permet de prendre connaissance d’une dizaine d’expérimentations originales. Des temps de projection et d’écoute et des moments de convivialité sont proposés tout au long de la journée.

Le comité d’organisation du salon

Entrée libre sur inscription

Programme

09h30 : Ouverture

Jean-François Chougnet, président (Mucem)
Boris Pétric, coordinateur du Réseau national “Images, écritures transmédias et sciences sociales” (CNRS)
Pierre-Yves Saillant, responsable du Salon Innovatives SHS (CNRS)
Marie-Lise Sabrié, Mission culture scientifique et technologique (IRD)
Christophe Prochasson, président (EHESS)
Eric Berton, directeur de la Cité de l’innovation (Aix-Marseille Université)
Georges Linarès, vice-président (Avignon Université)

Lieu : Auditorium

10h00-11h00 : Fabriquer et produire des écritures alternatives 

Table ronde sur les enjeux de fabrication et de production de chercheurs en sciences sociales en présence de responsables d’institutions nationales.

Marie-Lise Sabrié, directrice Mission culture scientifique et technologique (IRD)
Lionel Obadia, directeur Département sciences humaines et sociales (ANR)
Caroline Bodolec, directrice adjointe scientifique à l’INSHS (CNRS)
Laetitia Moreau, présidente (SCAM)
Sophie Fermigier, chargée de mission (Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation)

Modération : Karine Le Bail, historienne (CNRS, CRAL) directrice du Réseau thématique pluridisciplinaire “Sons”

Lieu : Auditorium

11h15-13h00 : Retour sur expériences #1
Session consacrée à la présentation d’expériences de collaboration entre chercheurs et acteurs de l’économie créative. La présentation de projets se fait à deux voix et offre un panorama de la diversité des stratégies narratives et des dispositifs d’écriture. Les intervenants reviennent ensemble sur les objectifs initiaux de leur collaboration et les enseignements tirés de leur expérience.
Consulter la liste des projets
Modération : Sylvia Andriantsimahavandy, co-directrice de The Hive, résidence collaborative et créative de The CampLieu : Forum
11h15-13h : L’écriture sonore. De l’enquête de terrain au documentaire

Chercheurs, documentaristes et artistes travaillant le médium sonore débattent des potentialités du son comme objet d’étude, outil d’enquête, mode d’expression et de diffusion. Ils présentent les enjeux de cette interdisciplinarité et leurs expériences de collaboration ; autant de tentatives qui font évoluer le film ethnographique et l’étude de notre environnement sensible par l’approche sonore.

Christine Guillebaud, anthropologue, responsable du collectif MILSON (CREM-LESC, CNRS)
Nicolas Puig, anthropologue (URMIS, IRD)
Clio Simon, réalisatrice, artiste associée (CRP des Haut-de-France)
Céline Veniat, sociologue (CEMS, EHESS)
Medhi Ahoudig, réalisateur (ARTE Radio)

Modération : Fanny Dujardin, doctorante (PRISM, Aix-Marseille Université) et Séverine Gabry-Thienpont, ethnomusicologue (IDEMEC, CNRS)

Lieu : Auditorium

13h00-14h30 : Pause déjeuner

13h00-14h30 : Moment d’écoutes

Un moment collectif dédié à l’écoute et au visionnage pour donner à entendre et voir, en intégralité ou sous forme d’extraits, un ensemble d’oeuvres produites par des chercheurs et des artistes. Ce moment illustre la diversité des productions actuelles, en particulier sonores: reconstitutions, balades, pastilles, séries ou documentaires sonores, diaporamas, vidéo et films documentaires.

Lieu : Auditorium 

13h00-16h30 : Mon projet en 15 minutes

A travers un dispositif de « speed dating » , cinquante chercheurs présentent leurs projets en 15 minutes à quatre ou cinq acteurs de l’économie créative, autant d’occasion de faire naître de nouveaux partenariats.

Lieu : Forum

14h30-16h30 : Les sons de l’Histoire. Archéo-acoustique et restitutions sonores

Écriture alternative de l’histoire, la reconstitution sonore s’appuie sur de nouvelles méthodes, des savoir-faire précis et des collaborations inédites. Dédiée à l’archéo-acoustique, appréhension sonore des sociétés du passé, cette table ronde rassemble historiens, musicologues et acousticiens. Ils présentent les parcours empruntés par leurs projets, leurs ambitions techniques et artistiques, leurs apories et les enjeux de leur diffusion.

Sibylle Emerit, historienne (HiSoMA, CNRS)
Julien Ferrando, musicologue (PRISM, Aix-Marseille Université)
Olivier Warusfel, acousticien (IRCAM)

Modération : Karine Le Bail, historienne (CRAL, CNRS)

Lieu : Auditorium

14h30-16h30 :  Retour sur expériences #2

Session consacrée à la présentation d’expériences de collaboration entre chercheurs et acteurs de l’économie créative. La présentation de projets se fait à deux voix et offre un panorama de la diversité des stratégies narratives et des dispositifs d’écriture. Les intervenants reviennent ensemble sur les objectifs initiaux de leur collaboration et les enseignements tirés de leur expérience.
Consulter la liste des projets

Modération : Fabienne Pavia, directrice des éditions du Bec en l’Air

Table ronde organisée par Pascal Cesaro, réalisateur, maître de conférences en études cinématographiques (PRISM, Aix-Marseille Université), Pierre Fournier, sociologue (LAMES, Aix-Marseille Université), Francesca Cozzolino, anthropologue (EnsadLab, PSL) et Samuel Bianchini, artiste, maître de conférences HDR en Arts & Design (EnsadLab, PSL)

Lieu : Forum

16h45-18h00 : Clôture. Diffuser des écritures alternatives

Cette dernière table ronde aborde les différents modes de diffusion d’écritures alternatives en sciences sociales, des lieux culturels aux plateformes numériques en passant par la radio.
Delphine Camolli, déléguée générale adjointe (Cinémas du Sud & Tilt)
Maryline Crivello, historienne (vice-présidente AMIDEX, Aix-Marseille Université)
Silvain Gire, directeur éditorial (ARTE Radio)
Pierre Mounier, directeur adjoint (OpenEdition)
Lionel Maurel, directeur adjoint scientifique pour la science ouverte (CNRS)
Thomas Mouzard, chargé de mission, pilotage de la recherche (Ministère de la culture)
Pierre Mathéus, directeur (plateforme Tënk)

Modération : Sylvain Bourmeau, directeur (AOC), producteur (France Culture)

Lieu : Auditorium

19h-20h30 : Diffusion du film Le son de la canne à sucre dans le vent (Royaume Uni – Japon, 2017/50’) et rencontre avec Rupert Cox (réalisateur)

Film documentaire réalisé par Rupert Cox, Angus Carlyle, Kozo Hiramatsu et Atsushi Nishimura.

Durant le bombardement d’Okinawa, en 1945, les habitants ont cherché refuge dans les grottes et les champs de canne à sucre. Ils ont forgé des souvenirs qui habitent aujourd’hui les sons de ces lieux. Un paysagiste, un acousticien et un anthropologue ont travaillé ensemble pendant dix ans pour écouter, enregistrer ces sons et leur donner sens, à travers les récits d’individus qui expriment, comme tant d’autres à Okinawa, l’expérience d’une vie suspendue entre les guerres américaines, le passé, le présent et le futur.

Lieu : Auditorium

18h30 – 21h : Cocktail

Et aussi…

Le coin des revues : à partir de 13h00 dans le Forum, les équipes de 11 revues présentent leur manière d’éditer des écritures alternatives sous format numérique ou papier. Avec : antiAtlas des frontières, L’Alpe, Terrains, Techniques & Culture, In-Situ, Sensibilités, Billebaude, Ethnographiques.org, Images du travail, Revue française des méthodes visuelles, la Revue documentaires

Boucle sonore où l’on écoute à volonté des extraits de travaux sonores réalisés par les membres du réseau

La participation de Radio Grenouille

Le Réseau national “Images, écritures transmédias et sciences sociales”

Le réseau national de chercheurs et enseignants-chercheurs en écritures transmédias est une initiative du CNRS. Il rassemble plus d’une centaine de sociologues, anthropologues, géographes, politistes, spécialistes des media studies, du cinéma, et des ingénieurs d’appui à la recherche travaillant dans différents établissements d’enseignement supérieur. Ils sont investis dans la fabrication et la diffusion d’oeuvres articulant texte, image et son. Ils mettent en récit leurs enquêtes qualitatives sous différentes formes (film documentaire, web-documentaire, film d’animation, film expérimental, roman photo et graphique, documentaire sonore et objet multimédia.
Le réseau est initié par le Groupement De Recherche (GDR) « Image, écritures transmedia et sciences sociales » (INSHS/CNRS – 2019-2021), qui poursuit les travaux menés par le GDR « Image et anthropologie » (2010-2017).
https://gdrecritures.hypotheses.org
Contact : seas@centrenorbertelias.fr

 

Comité d’organisation du Salon :

Mahé Ben Hamed, chercheure en sciences du langage (Centre Norbert Elias, CNRS)
Matthieu Desbordes, chargé de production (Centre Norbert Elias, EHESS)
Virginie Blanc Schwander, administratrice (Centre Norbert Elias, CNRS)
Raphaël Botiveau, sociologue (Centre Norbert Elias, Mucem, EHESS)
Pascal Cesaro, réalisateur, maître de conférences en études cinématographiques (PRISM, Aix-Marseille Université)
Natacha Cyrulnik, maître de conférence HDR (PRISM, Aix Marseille Université)
Fanny Dujardin, doctorante en Lettres et Arts parcours “pratique et théorie” (PRISM, Aix-Marseille Université)
Aude Fanlo, directrice du département de la recherche (Mucem)
Meriem Griss, chargée de production, département de la recherche (Mucem)
Séverine Gabry-Thienpont, anthropologue (IDEMEC, CNRS)
Lisa George, communication (Centre Norbert Elias, CNRS)
Ariane Guy, organisation et conception (Centre Norbert Elias, CNRS)
Sophie Lemaire, production Allez Savoir / festival de sciences sociales (EHESS)
Julien Marty, régisseur général de l’auditorium et des évènements (Mucem)
Lydie Perrin-Obert, gestion comptable (Centre Norbert Elias, CNRS)
Boris Petric, anthropologue (Centre Norbert Elias, CNRS)
Agnès Rabion, chargée du partenariat et de la valorisation (TELEMME, CNRS)
Emmanuelle Verger, documentaliste (Centre Norbert Elias, CNRS)

Télécharger le programme

Suivre l’événement sur Facebook
Hashtag : #SEAS2020

Lieu : Mucem, 1 Espl. J4, 13002 Marseille

 

     

Avec le soutien des laboratoires : IDEMEC – Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative, IREMAM – Institut de Recherches et d’Études sur les Mondes Arabes et Musulmans, IrAsia – Institut de Recherches Asiatiques, IRHIS – Institut de Recherche Historiques du Septentrion, IIAC – Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain, Passages / École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, EnsadLab – laboratoire de recherche en art et en design de l’EnsAD, Laboratoire MICA – Médiations, informations, communication, arts, CECMC – Centre d’études sur la Chine moderne et , CESOR – Centre d’études en sciences sociales du religieux, CRAL – Centre de Recherches sur les Arts et le Langage, CREDO – Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie, LAM – Les Afriques dans le monde, LAMES – Laboratoire méditerranéen de sociologie, LESC – Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative, LEST – Laboratoire d’économie et de sociologie du travail, IRIS – Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux, GAHOM – Groupe d’Anthropologie Historique de l’Occident Médiéval, CRH – Centre de Recherches Historiques, Centre Pierre Naville, MNHN – Museum national d’histoire naturelle, TELEMME – Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale, Méditerranée, LISST – Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, LAS – Laboratoire d’anthropologie sociale, CNE – Centre Norbert Elias, LLSETI – Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Etudes Transfrontalières et Internationales, Centre Émile Durkheim, Passages/Antenne Pau-UPPA, HAR – Histoire des Arts et des Représentations, Centre Edgar Morin / IIAC, Comité du Film Ethnographique, LESA – Laboratoire d’Études en Sciences des Arts, Centre Pierre Naville

Graphisme : Jean Paul D’Alife – UUS-STUDIO

 


Une réflexion sur « Programme – Salon des écritures alternatives en sciences sociales, Marseille, 10 janvier 2020 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.